Qu’est ce que l’Oracle des Runes ?

Utilisées pour la première fois par les peuples germaniques vers le deuxième siècle après Jésus Christ, les runes, connues également sous l’appellation de Futhark étaient considérées comme d’origine divine, plus particulièrement, d’Odin, Dieu principal de la mythologie nordique ou Wōden en mythologie germanique. Aujourd’hui, ils constituent un support divinatoire pouvant révéler beaucoup de choses sur l’avenir d’une personne. On parle donc de l’oracle des runes.

Oracle des runes : de quoi parle-t-on exactement ?

À vrai dire, les runes trouvent ses racines d’un ancien alphabet germanique connu sous le nom de Futhark. C’est en effet cet alphabet qui est utilisé dans l’oracle des runes, une forme d’art divinatoire très proche de la tarologie, et qui peut bien sûr être utilisé en voyance. Cette fois-ci, on n’utilise pas des cartes pour fournir des réponses à une question en particulier, mais des petits galets sur lesquels sont gravées les 24 lettres que compose le Futhark  comme Fehu, Uruz, Thurisaz, Ingwaz, Dagaz, Othalaz, et ainsi de suite. Hormis ces 24 lettres, il y a également le Wyrd, appelé également rune blanche ou rune d’Odin ou joker de la divination par les runes qui peut affaiblir ou renforcer les prédictions des autres runes. Dès leur apparition, on attribuait au Futhark un caractère sacré et divinatoire. Donc, chaque rune contient un message distinct.

Comment tirer les runes ?

Pour procéder au tirage des runes, il faut placer ces dernières dans un sac ou une bourse fermée puis les mélanger. Ensuite, en pensant à votre question, vous devez plonger votre main dans la bourse et de tirer au hasard les runes. Vous pouvez également vous munir d’une nappe blanche sur laquelle vous disposez à l’envers les runes. Vous devez également vous concentrer sur votre question au moment où vous retournez les runes. Quelle que soit la manière dont vous allez tirer les runes, sachez que le nombre de runes que vous allez choisir doit dépendre de la nature de votre question.

Tour d’horizon des méthodes de tirage des runes

Il existe en général tout un panel de mode de tirage des runes, la voyance à 3 runes, connu sous l’appellation de la consultation des Norns. Il s’agit ici de la méthode la moins compliquée permettant d’obtenir deux réponses possibles à votre question : oui ou non. Puis, il y a la croix d’Odin ou tirage à 5 runes. Contrairement à la méthode précédente, la croix d’Odin permet d’obtenir une réponse plus complète. Les 5 runes tirées doivent former une croix : 4 runes qui représentent les 4 points cardinaux et 1 rune au centre. Quant à la tête du Dieu Mimir ou tirage à 7 runes, ce procédé est surtout destiné à des personnes qui désirent en savoir plus sur l’impact d’une action qu’elle désire effectuer face à un souci en particulier. Après le tirage des 7 runes, il convient de faire 3 groupes de 2 pierres (fonds du problème, ce qui a causé le problème et conseil pour la résolution de ce problème) suivies d’une pierre (qui précise l’issue possible ainsi que les conséquences). Hormis ces 3 méthodes, il y a aussi la croix celtique et l’oracle de Thor, qui sont deux techniques très complexes, mais qui peuvent en dire beaucoup sur l’avenir.

Cartomancie
En quoi consiste le tarot de Mlle Lenormand ?